failed to establish a db connectionfailed to establish a db connection
alt   Accueil   alt   Récits   alt   Début   alt   Précédent: Chine 10   alt

 

 

 

Thaïlande   (1) alt



Capitale: Bangkok
Superficie: 514 000 kmē
Population: 58 703
Devise: 1 US$ = 25 Bhat
PIB: 51 - 7 104$
IDH: 59 - 833

données de 1994
alt

La Thaïlande est l'une de mes destinations favorites. Les gens sont aimables, elle a une culture brillante et colorée et la vie n'y est pas chère. Pendant cette cinquième visite ici, j'ai porté mon attention surtout aux tribus de montagnards du nord qui sont étroitement liées aux minorités ethniques voisines du Yunnan et du Myanmar.

Atlapedia    CIA    Country Reports    Lonely Planet    Traveldocs   

 

alt

Chiang Mai

En arrivant par avion depuis Kunming, je suis allé directement à la Maison Daret, qui est un populaire repaire de routards, où j'étais resté en 1994. Elle est même plus populaire qu'avant, la nourriture était bonne et les prix étaient raisonnables (4.30 $ US pour une chambre).


 

alt

 

alt

Chiang Mai

Les scènes de nuit chez Daret étaient assez animées. Il y avait beaucoup de routards et d'autres touristes qui buvaient de la bière en regardant des films amiricains de 3ième catégorie sur la vidéo. Un excellent endroit pour cette femme Akha qui vendait des objets artisanaux.


 

alt

 

alt

Chiang Mai

Après avoir profité d'un vigoureux massage relaxant Thaï et visité le Musée de Chiang Maï, j'ai passé quelque temps à me documenter à l'Institut de Recherche sur les Tribus Montagnardes de l'Université de Chiang Maï et je suis allé voir leur collection d'objets artisanaux dans leur nouveau musée, dans un faubourg du nord. Ensuite j'ai loué un véhicule tout terrain avec un guide pour visiter quelques villages au nord de Chiang Maï, habités par des tribus qui ont émigré du Myanmar dans les 50 dernières années.

A gauche, le Stûpa du temple Chaimonkol près du consulat français. A droite le droit, le Wat Bupparam sur la route Tha Phae.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Karen

Après une ou deux heures sur des routes asphaltées et une heure de plus sur une route de terre, nous sommes arrivés à ce village Karen. Il y a peu de Karen en Thaïlande, mais ils sont au nombre 3.4 millions au Myanmar.


 

alt

 

alt

Karen

Mon guide "Chai" m'a été très utile. Il était bien connu dans ces villages et il comprenait et respectait le mode de vie des montagnards car il était lui-même de la tribu Hmong.


 

alt

 

alt

Karen

Traditionnellement les montagnards subsistaient grâce à la culture sur brûlis qui implique le déplacement périodique de leurs villages quand la productivité du sol est épuisée.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Karen

L'agriculture sur brûlis devient de plus en plus destructrice de l'environnement, au fur et à mesure que la densité de la population augmente. Par conséquent, les responsables gouvernementaux ont tenté, partout dans le monde, de stabiliser les colonies tribales, certains avec plus de succès que d'autres. La politique de la Thaïlande envers les montagnards vise à leur assimilation et leur intégration progressive au mode de la vie Thaï par la voie de l'éducation plutôt que par la contrainte qui a poussé ces Karen à émigrer du Myanmar.


 

 

alt alt

 

alt

 

alt

Akha

Les Akhas sont généralement connus sous le nom " Hani" en Chine d'où ils sont venus. Il y a 1.3 millions d'Hani au Yunnan (où ils sont aussi connus sous le nom d'Akha), mais ils sont moins de 100 000 en Thaïlande.

La pratique chinoise de recconnaître à leurs tribus de montagnards le titre de "nationalités minoritaires", reflète une politique encourageant la diversité culturelle, au lieu de l'assimilation. La prédominance de la culture Han est si écrasante en Chine que la diversité peut être enrichissante sans jamais être une menace.


 

alt

 

alt

Akha

Généralement, les montagnards de partout ont développésdes costumes traditionnels distinctifs qu'ils portent avec fierté comme signe de leur identité. L'habillement traditionnel est encouragé en Chine. En Thaïlande il n'est pas découragé comme il l'est au Myanmar, mais il disparaît néanmoins à cause de la facilité et des bas prix des vêtements modernes. Les Akhas ont cependant découvert le commerce touristique et sont devenus habiles à produire ce veut le marché.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Akha

Quoi de neuf? La vieille dame vêtue de son costume traditionnel était timide et s'est sauvée dans sa maison quand j'ai fait cette photographie, alors que la plus jeune avec ses vêtements modernes s'est avancée avec enthousiasme pour m'offrir son artisanat Akha.


 

 

alt alt

 

Google  
Web berclo.net
alt   Récits   alt   Début   alt   Haut   alt   Suite: Thaïlande 2   alt