failed to establish a db connectionfailed to establish a db connection
alt   Accueil   alt   Récits   alt   Début   alt   Précédent: Tanzanie   alt

 

 

 

MALAWI    alt



Capitale: Lilongwe
Superficie: 118 480 kmē
Population: 17 796 000
Devise: 1 US$ = 15 Kwasha
PIB: 750 US$

Langues: Anglais (officielle), Chichewa

En 1891 les Anglais ont envahi les collines fertiles autour du lac en déclarant la région être un protectorat anglais appelé Nyasaland. Des missionnaires et des planteurs de thé ont afflué et ont exproprié les meilleures terres avec tout le raffinement formel de la loi coloniale Britannique, comme ils l'avaient fait dans tant d'autres coins du monde.

Comme partout ailleurs, ils ont fini par devoir partir, et la république du Malawi est née en 1964 sous la houlette du Docteur Hastings Kamuzu Banda qui s'est proclamé "Président à Vie" en 1970. Banda a dirigé le Malawi comme s'il s'agissait de son propre domaine familial, allant jusqu'à dire au gens comment s'habiller. En fait, après trois décennies de sa dictature, le tiers de l'économie du pays était sous le contrôle de sa propre compagnie privée appelée Press Holdings.

Une intense pression internationale l'a forcé à tenir de véritables élections en 1994 et il a dû quitter le pouvoir après la nette victoire de Bakili Muluzi qui a mis en marche un programme de privatisations et de réformes visant à promouvoir la croissance et à limiter l'inflation.

Les routards peuvent maintenant visiter le Malawi sans s'inquiéter de leur habillement ou du style de leur coupe de cheveux!

CIA    mi

 

View on Lake Malaw

Livingstonia

Vue du Lac Malawi, à partir des hauteurs de Livingstonia.

Je suis arrivé à la frontière du Malawi sur le porte-bagages d'une bicyclette en même temps qu'un groupe de 30 jeunes Britanniques voyageant dans deux grands camions "Economic Overland". Nous avons passé les formalités de frontière ensemble et ils m'ont invité me joindre à eux jusqu'à leur prochain arrêt, le "Des & Bones Beach Bar" à Chitimba au pied de l'escarpement de Livingstonia.


 

alt

 

Having a ball!

Overland

C'était un groupe sympa, ils m'ont adopté et nous avons passé de bons moments... Ces camions Overland sont un excellent moyen pour permettre aux jeunes de goûter à l'aventure et voir le monde à peu de frais. Ce groupe s'était formé à Nairobi. Ils avaient du matériel de camping et tout ce qu'il fallait pour être autosuffisant. Ils allaient passer trois mois à explorer l'Afrique avant de se disperser à Cape Town où les camions chargeraient un autre groupe pour revenir à Nairobi. Absolument génial!


 

alt

 

Daily chores

Chitimba

Tous ce qu'il leur fallait c'était un coin où planter leurs tentes et installer leurs fourneaux de campagne. Chacun avait sa tâche à accomplir et je n'ai pu voir aucun d'entre eux tenter de s'y soustraire. Andy, le chef de la caravane, était un australien réfléchi de 22 ans qui pouvait parler pendant toute la nuit sur la vérité de l'expérience vécue versus l'imposture des structures. Je ne pouvais pas ne pas être d'accord avec beaucoup de ses idées.


 

alt

 

Beach hut

Chitimba

Je voyage léger et je n'avais pas de tente alors j'ai loué cette cabane sur la plage à 2 $ la nuit. Vous pouvez voir la taille de mon sac à côté de la porte. C'était super de passer une journée de repos sur la plage à ne rien faire sauf regarder les préparatifs pour la fête du soir.


 

alt

 

1917 model T Ford

Chitimba

Le lendemain, ces deux énergumènes ont arrivés dans leur Ford, modèle "T" de 1917. Ils l'avaient conduit depuis Londres et avaient l'intention de faire le tour du monde avec! Prochaine étape après Cape Town, l'Inde. J'ai eu des frissons car j'avais déjà possédé une Ford Modèle "T" de 1924 à Ottawa quand j'avais leur âge, il y a bien longtemps. Quelle aventure fantastique!


 

alt

 

Roasting the pig

Chitimba

Les deux types avec le Modèle T et moi avons contribué chacun notre part, et notre heureuse bande a acheté un cochon en vie dans un village voisin. La bête a été égorgée, échaudée et nettoyée sur la plage et soigneusement rôtie pendant toute la journée par ces serviables habitants locaux. Ce fut vraiment une grande fête avec du porc rôti, des pommes de terres douces, de l'igname, des épis de maïs, beaucoup de bonne bière du Malawi et des gâteaux de cannabis préparés par une des jeunes filles. Wow!

Le lendemain je suis allé jusqu'à Mzuzu avec eux et leur ai dit "bye bye" avec affection. J'espérais aller à la Baie de Nakhata pour descendre le lac par le bateau vapeur mais j'ai changé d'avis et j'ai pris un autobus pour Lilongwe, car personne ne pouvait me dire quand passerait le bateau.


 

alt

 

Market area

Lilongwe

A Lilongwe, je suis resté au "City Council Guest House" près de la station des bus dans la vieille ville pour 3.60 $ US la nuit. Il y avait un énorme bar et c'était très bruyant, mais il y avait une atmosphère agréable et c'était propre et sûr. J'ai aimé l'endroit et suis resté quelques jours. Voici la place du marché de la vieille ville où j'ai acheté deux belles têtes sculptées en ébène. Je les ai envoyés à la maison et elles y sont arrivés.

La Lilongwe nouvelle est si propre et si moderne qu'elle ressemble à un corps étranger dans cet environnement, un peu comme Brasilia au Brésil et Canberra en Australie. J'avais été obligé d'y aller pour obtenir le visa de transit requis pour traverser le corridor, dit "Gun Run", qui mène au Zimbabwe en passant par la ville de "Tete" en territoire Mozambicain.


 

alt

 

Baobab tree

Brousse

Voici un baobab. De Lilongwe j'ai voyagé 8 heures en autobus jusqu'à "Monkey Bay" au bord sud du Lac Malawi. Puis, j'ai fait une heure de plus dans un autre autobus pour me rendre à "Cape McLear". Mon autobus a été dépassé par les deux camions Overland en route vers la Golden Sands Beach" à quelques kilomètres après Cape McLear! Comme le monde est petit!


 

alt

 

Cape McLear

Cape McLear

Ce tranquille village africain commençait à être connu des routards quand j'y suis allé en Février 1995.


 

alt

 

Cape McLear

Cape McLear

Je adoré l'endroit, il y avait tout, un beau paysage, une jolie plage, des habitants bienveillants et hospitaliers, quelques routards, mais pas trop, et des prix imbattables. J'avais une grande chambre avec deux lits pour 10 Kwashas (0.65 $US) et la bière coûtait seulement cinq Kwashas.


 

alt

 

Cape McLear

Cape McLear

La nourriture était médiocre, mais ça c'est courant en Afrique. Je suis arrivé à réaliser qu'il faut des siècles de civilisation pour que l'acte de manger devienne une forme d'art au lieu être seulement nécessaire à la survie. L'Afrique a beaucoup d'attractions mais le plaisir gastronomique n'en fait malheureusement pas partie. Dans l'ensemble, j'ai trouvé la cuisine Africaine plutôt fade, monotone et sans inspiration même si elle peut-être épicée à l'occasion.


 

alt

 

Cape McLear

Cape McLear

Cela dit à propos de la nourriture, le Malawi, et plus de particulièrement Cape McLear est l'un des coins de la planète où j'espère revenir un jour. De préférence avec une jolie fille...


 

alt

 

City Hall

Blantyre

Lilongwe est la capitale mais Blantyre est là où tout se passe. Voici l'Hôtel de ville.


 

alt

 

City street

Blantyre

Ce n'est pas une grande ville mais le Malawi n'est pas un grand pays non plus. Personnellement je pense que si c'était ici la capitale, les décideurs auraient plus de chance de connaître la portée de leurs décisions. La propension des politiciens et des bureaucrates à s'isoler dans leur tour d'ivoire, loin des réalités économiques, est universelle. Voyez Washington, Ottawa, la ville de Québec et les cas encore plus extrêmes de cet isolationnisme, Brasilia et Canberra.


 

alt

 

Countryside with kopjes

Brousse

A Blantyre je suis resté deux jours à "Doogles", une auberge tenue par un ex Sud Africain Dave Bradshaw, où j'ai rencontré plusieurs voyageurs intéressants, Bob et Dean, deux australiens qui avaient de la bonne marijuana, Tom O'Brien qui enseignait les sciences dans un lycée pour le Peace Corps et Barbara Lotz qui voulait aller à Harare avec son amie Suzanne Hvaling.

J'allais aussi à Harare et nous avons eu la chance que Dave nous offre de nous y conduire car il y allait pour ses affaires. Ce fut un long mais intéressant voyage, nous avons quitté à 7 du matin pour arriver à 9 du soir. Pendant ces 14 heures, Dave a partagé avec nous des tas d'informations et sa vision des problèmes et espoirs de l'Afrique. Ici nous nous approchons de la frontière entre le Malawi et le Mozambique que nous devons traverser pour aller à Harare au Zimbabwe.


 

Google  
Web berclo.net
alt   Récits   alt   Début   alt   Haut   alt   Suite: Zimbabwe   alt