alt   Accueil   alt   Récits   alt   Début   alt   Précédent: Gwalior   alt

 

 

 

Inde  (4 Hyderabad) alt

 

alt

 

alt

Hyderabad

Trente et une heures plus tard, j'ai refait surface ici à Hyderabad, 1400 kilomètres au sud de Gwalior. C'était un long voyage par train, mais ça ne m'a pas ennuyé car cela m'avait donné l'occasion d'avoir des conversations valables, d'abord avec deux fonctionnaires de la Compagnie Indienne des Chemins de fer qui partageaient mon compartiment, et plus tard avec un officier de l'Académie d'Aviation de Hyderabad.

Ces conversations et d'autres m'ont appris qu'il y avait une profonde désillusion, sur les gouvernements Central et des Etats, parmi les Indiens instruits qui ne sont pas directement impliqués dans la corruption qui a complètement détruit la tradition de compétence impartiale qui faisait l'orgueil de l'administration indienne, quand les Anglais étaient encore au pouvoir.


 

alt

 

alt

Hyderabad

Hyderabad est la capitale de l'Andhra Pradesh. Ici c'est le Sud, les gens parlent Telugu et sont de souche Dravidienne, plus courts et plus sombres que les Aryens du Nord.

Voici une scène de rue sur la rue Sadar Patel, juste au nord du plus célèbre monument de la ville, Char Minar, construit par le Shah Quli Qutb en 1591, qu'on peut voir ci-dessous.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Hyderabad

Juste au sud de Char Minar se trouve le Collège Tibbi, une des "Ecoles Anglaises" construites par les Anglais pour former les cadres indiens dont ils avaient besoin pour administrer le pays.

L'arrière-pays de Hyderabad a fait partie de l'empire Bouddhiste Maurien d'Ashoka au 3ième siècle avant JC. Elle a été disputée par divers royaumes Hindous, tombant aux mains des Chalyukas du Plateau du Deccan au 7ième siècle, et dans celles des Cholas du sud, au 10ième. La région est devenue le foyer de luttes hindo-musulmanes pour le pouvoir après le 14ième siècle, jusqu'à ce que le Sultan Quli Qutb Shah établisse sa capitale à Golconda.


 

alt

 

alt

Hyderabad

Du côté ouest de la rue, en face du Collège Tibbi, la mosquée Mecca est une des plus grandes du monde. Elle a été construite au 17ième siècle par le Sultan Abdulla Qutb Shah pour recevoir 10 000 fidèles.

Les Moghuls se sont emparés de la région en 1687 et les vice-rois d'Aurangzeb (plus tard les Nizams) l'ont gouvernée depuis Hyderabad.


 

alt

 

alt

Hyderabad

Plus a l'ouest, derrière la mosquée Mecca se trouve le bazar Lad au cur de la partie musulmane de la ville.


 

alt

 

alt

Golconda

L'ancienne Forteresse Golconda, à 10 kms à l'ouest de Hyderabad, était la capitale des rois Qutb Shahi, de 1507 à 1687. Le seul chemin qui y entre passe par la Porte Bala Hisar qui est protégée contre les tirs de canon par le mur-écran qu'on voit ici.


 

alt

 

alt

Golconda

Les remparts extérieurs, qui ont un périmètre de 7 kilomètres, clôturent les Palais du Shah, et la forteresse construite sur une colline de granit haute de 130 mètres. Voici les escaliers menant jusqu'aux fortifications intérieures.

Ci-dessous, une autre photo de l'escalier avec vue sur la plaine environnante, et à droite, un des remparts intérieurs de la forteresse.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Golconda

Cet escalier conduit à la mosquée construite par le troisième Shah de la dynastie, Ibrahim Quli Qutb Shah, et au petit temple dédié à la déesse hindoue Mahakali (Durga Devi), que l'on voit ci-dessous.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Golconda

La Salle Durbar au sommet de la colline, était l'endroit où les Shahs tenaient leurs audiences et les assemblées générales du royaume.


 

alt

 

alt

Golconda

Il y a une belle vue de la galerie supérieure de la salle Durbar. On peut voir Hyderabad et Secunderabad.


 

alt

 

alt

Golconda

XXX This plunging view from Durbar Hall shows the southern stairway and the ruins of the Shah's palaces below. XXX

Cette vue plongeante de la Salle Durbar montre les escaliers du nord et les ruines des palais des Shahs en bas.

Ci-dessous, vues de la Salle Durbar et des remparts intérieurs.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Golconda

On peut voir les impressionnants remparts intérieurs derrière la mosquée Taramati à droite.


 

alt

 

alt

Golconda

La Salle Durbar au sommet de la forteresse Golconda.

Abu Hasan, le dernier Shah Qutb a résisté ici pendant sept mois à une énorme armée Moghul commandée par l'Empereur Aurangzeb, avant de perdre la forteresse à cause de la trahison d'un de ses généraux en 1687.


 

alt

 

alt

Hyderabad

En quittant Golconda, j'ai rencontré un médecin Ecossais à la retraite, Michael Ramage, qui se préparait aussi à visiter le musée Salar Jang. Nous y sommes donc allés ensemble. Il est dommage que nous ayons dû déposer nos appareils photographiques avant d'entrer, autrement j'aurais eu quelques photos à vous montrer.

Le lendemain, j'ai pris un autobus pour Secunderabad, où j'ai attrapé le train de nuit pour Bangalore, à 14 heures de voyage. Dans le train, j'ai rencontré un groupe de 32 jeunes lycéennes et j'ai eu une conversation intéressante avec quelques-unes d'entre elles, sous la vigilante surveillance de leurs accompagnateurs mâles, qui visiblement appréciaient pas mes questions inquisitrices sur le rôle des femmes dans la société Hindoue.


 

Google  
Web berclo.net
alt   Récits   alt   Début   alt   Haut   alt   Suite: Mysore   alt