failed to establish a db connectionfailed to establish a db connection
alt   Accueil   alt   Récits   alt   Début   alt   Précédent: Hyderabad   alt

 

 

 

Inde  (5 Mysore) alt

 

alt

 

alt

Bangalore

Mysore, c'est tout petit comparé à Bangalore, la capitale de l'Etat de Karnataka, qui est devenue une grande ville industrielle de 4 millions d'habitants. J'ai néanmoins donné le nom de "Mysore" à cette page parce que je montre plus de photos de Mysore que de Bangalore. Les industries de haute technologie et les instituts de recherche ne sont pas aussi photogéniques qu'un palais de Maharaja !

La rue MG (Bien entendu MG veut dire Mahatma Gandhi), est la rue marchande à la mode de Bangalore, dans le centre de la ville. Ici, des gens font des emplettes dans le quartier Gandhi Nagar près de la gare.


 

alt

 

alt

Bangalore

Le Musée Archéologique, bien situé dans le bien soigné Parc Clubbon, établi par les Britanniques en 1864, était moyennement intéressant et le Musée Technologique voisin n'était qu'une farce !

Bangalore a subit une croissance extraordinaire depuis 1950 suite à la politique du Gouvernement Central Indien d'accorder la priorité aux industries de haute technologie et à l'enseignement supérieur, aux dépens du développement de l'agriculture et de l'éducation à l'école primaire. Les résultats ont été remarquables pour la minorité urbaine de haute caste qui a bénéficié de ce choix délibéré, mais cela a été catastrophique pour la très grande majorité des habitants des villages qui sont restés pauvres et illettrés.


 

alt

 

alt

Bangalore

Le palais du Sultan Tipu, achevé en 1789, était aussi décevant ; la moitié des pièces étaient fermées.


 

alt

 

alt

Bangalore

Cette petite mosquée, non loin de la gare, était plus intéressante que tout ce que j'avais vu ici. Je ne me suis pas attardé et très tôt le matin, j'ai pris un autobus pour Mysore


 

alt

 

alt

Campagne

En regardant les rizières par la fenêtre de l'autobus, je ne pouvais pas m'empêcher de me demander comment il avait été possible à l'élite instruite, de manipuler le processus démocratique de telle manière à assurer que la plupart des fonds publics disponibles au cours des cinq dernières décades puissent avoir été dépensées au profit de leur propres intérêts minoritaires, et ce, aux dépens de la majorité des autres citoyens Indiens.

Pourquoi est-ce que les paysans ne se sont pas organisés pour former un parti politique pour réclamer la redistribution des terres, des écoles, des routes et des cliniques rurales?


 

alt

 

alt

Campagne

J'aurais compris que les paysans n'aient rien pu faire si l'Inde avait été une dictature militaire comme le Myanmar pendant tout ce temps, mais ce n'était pas le cas. L'Inde est la plus grande démocratie du monde. Il y a une presse libre et il y a des élections libres de temps en temps. Les gouvernements responsables de l'exploitation de la majorité par la minorité privilégiée ont été librement élus par que cette même majorité.

Des villages comme celui-ci n'ont pas d'électricité, pas d'eau courante, pas d'égouts et pas de latrines. Plus d'un tiers des Indiens n'ont pas de latrines ! Les paysans vivant ici, ont-ils voté pour garder les latrines et les commodités hygiéniques hors de leur village ? Est-ce qu'ils aimeraient voir leurs enfants mourir du typhus et de diarrhée ? Comment les gens peuvent-ils agir aussi irrationnelement contre leurs propres intérêts vitaux ? Comment cette bêtise collective peut-elle être expliquée ?


 

alt

 

alt

Mysore

XXX The bus got to Mysore before I found a definitive answer to my troubling interrogations so I decided to concentrate on the practical problems on hand. I found a decent hotel (Ganesh Palace), not too far from the bus station for a reasonable price (5.80$US for a room with private bathroom) and took a motor rickshaw to the eastern gate of the Maharaja's Palace. XXX

L'autobus est arrivé à Mysore avant que je n'ait trouvé une réponse définitive à mes inquiétantes interrogations, j'ai donc décidé de me concentrer sur les problèmes pratiques immédiats. J'ai trouvé un hôtel convenable (Ganesh Palace), pas trop loin de la station d'autobus pour un prix raisonnable (5.80 $ US pour une chambre avec salle de bain privée) et j'ai pris un pousse-pousse motorisé pour me rendre à l'entrée Est du Palais du Maharaja.


 

alt

 

alt

Mysore

L'entrée des visiteurs était de l'autre côté. J'ai du payer quelques roupies au garde pour entrer par ici et j'ai du aussi acheter un billet, mais j'ai eu l'avantage d'avoir la première vue du palais à partir de la grande avenue en face, comme l'architecte l'avait sans doute prévu.

La construction de cet énorme palais a commencé en 1897, pour remplacer le vieux palais de bois qui venait juste de brûler, et il a été finalement achevé en 1912. La dynastie Wadiyar, qui dit-on datait de 1399, a perdu son royaume aux envahisseurs musulmans en 1761, mais elle a été réinstallée par les Anglais après la victoire de ceux-ci sur le Sultan Tipu en 1799.


 

alt

 

alt

Mysore

La vue de coté du palais, depuis l'entrée des touristes est aussi impressionnante. Il était interdit de prendre des photos à l'intérieur et nous étions surveillé de trop près pour que j'essaye. C'est malheureux car il était intéressant d'observer l'opulence excessive de l'intérieur. J'aurais aimé en montrer des photos pour vous laisser tirer vos propres conclusions.

Ci-dessous à gauche, le Temple Sri Shveta Vaharaswami près de la porte Sud du fort (l'entrée des touristes). A droite, l'effigie d'un des rajas Wadiyar sur la Place de la Statue, près de la porte Nord du fort.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Mysore

La Place KR, connu aussi sous le nom de Cercle de la Statue, est le centre d'activité de Mysore.


 

alt

 

alt

Mysore

Le Palais Jahan Mohan, construit en 1861, non loin, à l'ouest du Palais du Maharaja (Ambavila), est maintenant une galerie d'art.


 

alt

 

alt

Colines Nilgiri

J'avais pensé aller à Belur et Halebid, au nord-ouest de Mysore, mais j'ai changé d'avis à la dernière minute pour aller directement à Ooty, dans les Collines Nilgiri, au sud de Mysore. C'est l'un des avantages de voyager seul. Voici une plantation de thé, vue de la fenêtre de l'autobus, en route.


 

alt

 

alt

Ooty

Ootacamund, appelée Ooty tout court, était un des endroits frais où les anglais accourraient quand il faisait trop chaud dans la plaine. Le Lac Ooty, avec une variété de bateaux à louer, est encore un endroit agréable pour aller pique-niquer, mais maintenant la foule est surtout indienne avec seulement quelques touristes.


 

alt

 

alt

Train "Blue Mountain"

Les Anglais venaient ici pour le climat plus frais, mais moi, j'étais venu pour faire un tour dans le "Blue Mountain Train" d'Ooty à Mettupalayam en route vers Coimbatore et Madurai, plus au sud.


 

alt

 

alt

Train "Blue Mountain"

Le dernier wagon du train (première classe) était plein à craquer d'un groupe bruyant de touristes allemands et français qui avaient pris trop de bière et de vin avec leur déjeuner. J'étais donc tout à fait content de voyager dans ce wagon de seconde classe, avec les locaux qui se conduisaient bien.


 

alt

 

alt

Colines Nilgiri

Ooty était la station de colline à la mode, mais plusieurs autres petits villages offraient un refuge frais à l'abri de la chaleur de l'été.


 

alt

 

alt

Train "Blue Mountain"

Le train était tracté par une vielle machine diesel de Ooty à Coonoor où elle a été remplacée par cette locomotive encore plus ancienne, à vapeur et à roue dentée, capable de circuler sur les pentes raides menant à la plaine en bas.

Ci-dessous, vous pouvez voir le rail central à cliquets et la grande roue dentée qui s'y engage pour tracter le train en montant ou en descendant la pente.


 

alt alt

 

alt

 

alt

Coonoor

De la gare de Coonoor ça descend tout le long du chemin jusqu'à Mettupalayam.


 

alt

 

alt

Train "Blue Mountain"

Aujourd'hui il ne reste pas beaucoup de ces trains antiques à roue dentée.


 

alt

 

alt

Descente

Descente vers Mettupalayam dans la plaine en bas où j'ai pris un train poussif et bondé pour Coimbatore. Là, j'ai pris un confortable train de nuit climatisé pour Madurai.


 

Google  
Web berclo.net
alt   Récits   alt   Début   alt   Haut   alt   Suite: Madurai   alt