alt   Accueil   alt   Récits   alt   Début   alt   Précédent: Maroc   alt

 

 

 

MAURITANIE    alt



Capitale: Nouakchott
Superficie: 1 030 700 km≤
Population: 2 333 000
Devise: 1 US$ = 175 Ouguiya
PIB: 135/1 593$
HDI : 150/355

Langues: Arabe (officielle), Français, Hassaniya, Pular, Sonink, Wolof

Origines ethniques: Maure 50%, Mélangée 30%, Noirs Haratins 20%

Religions: Muslmane 99%

Chef d'E: Colonel Maaouya SidíAhmed Ould Taya

données de 1996

alt

La Mauritanie est un désert. Il y a peu de végétation ou de vie animale, excepté dans le sud près du Fleuve Sénégal où la plupart de la population habite. Les Berbères montés à dos de chameau ont dominé la population indigène noire au 3ième siècle après JC et ont établi des liens commerciaux avec l'Empire du Ghana  dont la capitale Kumbi Salah était située dans le coin sud-est de la Mauritanie d'aujourd'hui. Au 11ieme siècle les Almoravides  ont étendu plus loin la domination des Berbères sur les noirs en pillant Kumbi Salah, mais ils ont été vaincus plus tard par les Arabes qui leur ont pris la place d'élite gouvernante au 17ieme siècle. Aujourd'hui les Maures sont les descendants de cette élite Arabe et de la population Berbère qui ont adopté le Hassaniya (dialecte Arabe), les deux ayant une tradition de domination sur les noirs.

La Mauritanie est devenu un protectorat Français en 1903 et le Français a été la langue officielle jusqu'à l'indépendance en 1960. Une tentative de démocratisation a eu lieu, et des élections ont eu lieu en '61, '66, '71 et '76 mais les difficultés du pays à juguler le conflit armé avec le Front Polisario qui s'opposait à son contrôle du Sahara Occidental, ont fourni l'occasion d'un coup d'état militaire en '78. Le gouvernement s'est tourné vers le fondamentalisme Islamique et un autre coup d'état en 1994 a installé le Colonel Ould Taya comme Président. En 1989 la tension traditionnelle entre les Maures dominants et les noirs soumis d'origine indigène et Sénégalaise, a atteint son paroxysme et a entraîné des atrocités raciales des deux côtés de la frontière avec le Sénégal. Plus de cent mille noirs ont dû fuir la Mauritanie pendant qu'un nombre égal de Maures s'est enfui du Sénégal. La frontière a été fermée. Des élections proforma tenues en '92 et en '96 ont reconfirmé la présidence de Ould Taya.

Atlapedia    CIA    Country Reports    Traveldocs   

 

alt

Nouâdhibou

A Guerguarat au Maroc, j'avais quitté les Huraults qui avaient besoin de ma place pour le guide qu'ils avaient engagé et j'étais monté avec un groupe d'Anglais dans un camion Bedford de cinq tonnes.

Ils n'ont pas loué de guide car ils avaient décidé de voyager avec un groupe d'Allemands qui convoyaient des camions vers la Gambie, et de se fier à un appareil de localisation globale GPS (global positioning system) pour trouver leur chemin au travers du désert jusqu'à Nouakchott.

Après d'innombrables contrôles de police et de longues formalités à la frontière, nous sommes finalement arrivés à Nouâdhibou tard dans l'après-midi et avons trouvé un terrain de camping avec gardien pour notre première nuit en Mauritanie.


 

alt

 

alt

Nouâdhibou

Nous voici tous les sept, juste avant de partir après un copieux petit déjeuner: Lee Thomas & Ian Townsend au premier plan et à l'arrière plan, Steve Hibbert (le propriétaire du camion), Peter Faulstroh, Emma Hibbert, Abdalaii (le gérant du camp), moi-même et Nicky Dabbs.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Ce train sans fin apportant le minerai de fer de Zouérat à 700 kilomètres d'ici était une vision insolite au milieu de nul part, avec son bruit de tonnerre et le nuage poussière qu'il soulevait en route vers le port de Nouâdhibou.

J'étais enchanté par la perspective de revivre l'expérience d'un long voyage au travers du désert sans piste, expérience que j'avais vécu avec plaisir en visitant des forages éloignés dans le Sahara Algérien il y a plus de 30 ans.

A gauche, nous approchons la sonde qui a foré le puits de la découverte à Nezla, peu avant que le pétrole ne jaillisse en 1965, et à droite, le campement de l'équipe de forage vu du sommet de la tour.


alt alt

 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Les vastes étendues sans limites m'ont toujours fasciné. La pleine mer, les déserts vides et la blancheur gelée de l'arctique partagent la même beauté dépourvue de toute distraction et semblable au vide de la méditation. La contemplation de vastes espaces vides est hypnotique et peut entraîner un état de transe où le conscient et l'inconscient se rencontrent.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Le GPS est un instrument remarquable. Ça coûte seulement quelque deux cents dollars, ce n'est pas plus grand qu'un téléphone cellulaire mais ça peut vous dire exactement où vous êtes sur la surface de la terre avec une précision de 10 mètres. Ça peut vous donner la direction et la distance jusqu'au point que vous désirez atteindre mais malheureusement ça ne peut pas vous dire si le sable est ferme ou mou, ni si le chemin est dégagé ou bloqué par une chaîne de dunes.

Le voyage de Nouâdhibou à Nouakchott peut se faire facilement en une journée et demie avec un bon guide qui connaît les derniers déplacements du sable et la meilleure route au travers du désert. Nous avons traversé sans problème avec le GPS mais il nous a fallu cinq jours et quatre bivouacs pour le faire.

Cette photo montre notre premier bivouac à la Baie du Lévrier à seulement 55 km de Nouâdhibou. Les Allemands convoyaient trois camions, un autobus, une Peugeot familiale et une Mercedes à quatre roues motrices. Vous pouvez entrevoir, derrière, le sommet vert de notre camion.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Rouler à toute vitesse hors-piste dans le désert est super quand le sable est bien tassé, mais à plusieurs endroits des dépôts plus récents sont encore mous et pratiquement infranchissables. Le Bedford multi-vitesses à quatre roues motrices ne manquait pas de puissance mais il s'embourbait fréquemment à cause de son poids.

La Mercedes 4x4 avait le moins de difficultés parmi les 7 véhicules de notre convoi, en effet elle ne s'est jamais embourbée. En seconde position venait la Peugeot, suivie des trois camions. L'autobus et le Bedford ont vraiment eu de la peine à passer.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Les dunes de sable comme celle-ci changent constamment de position. Il est donc difficile de dire où le sable est ferme et où il ne l'est pas.

Ce voyage m'a été bénéfique, non seulement parce que j'aime le désert mais aussi parce qu'il m'a donné l'occasion d'observer comment les jeux de rôle peuvent devenir stéréotypés entre les membres d'un petit groupe isolé d'influences extérieures.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Une tempête de sable.

Dans notre cas, le groupe avait déjà voyagé pendant plusieurs semaines en France, en Espagne et au Maroc avant d'arriver ici. Il était autosuffisant, il avait des tentes pour camper et faisait sa propre cuisine. Il était organisé comme une troupe de scouts avec un Chef qui s'est trouvé être la femme de Steve, Emma qui imposait un ensemble de règles telles que se laver les mains avec du désinfectant Dettol avant chaque repas, ne pas manger de glaces pour éviter les empoisonnements etc...


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Quelques heures plus tard dans la même tempête de sable. De temps en temps certains des camions en tête du convoi pouvaient à peine être entrevus au travers du sable.

Steve ne se mêlait pas du rôle de Chef Scout que sa femme avait adopté, il semblait ne pas s'en apercevoir. Nicky la supportait activement et était valorisée verbalement plusieurs fois par jour pour cela. Son rôle de transmettre les désirs du Chef Scout lui donnait un degré d'autorité qu'elle n'aurait probablement jamais pu atteindre par elle-même.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Notre second bivouac fut à seulement 80 km du premier. Selon notre longitude et latitude, nous devions être près d'un endroit appelé Bir el Gareb, mais je n'ai rien vu qui ressemble à un puits (Bir veut dire puits).

Les deux groupes ont utilisé le même camp mais chacun faisait sa propre cuisine et restait séparé de l'autre excepté pour Peter qui parlait Allemand et qui avait le GPS. Il passait presque tout son temps dans la Mercedes avec Klaus qui avait aussi un GPS. Ils décidaient ensemble de la route à suivre. C'est probablement cet écart du groupe qui l'a sauvé des jeux de rôles.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

De nouveau pris au piège.

Ian et Lee, au bas de la hiérarchie, acceptaient de mauvaise grâce le rôle qui leur était imposé et choissaient d'obéir plutôt que de contester les ordres du Chef Scout, même quand ils étaient aussi insensés que de dépoussiérer les armoires pendant une tempête de sable.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Encore un peu d'espace vide.

Le Français étant ma langue maternelle, le Chef Scout m'a demandé une fois ou deux de lui servir d'interprète dans ses pourparlers avec les autorités locales, mais à chaque fois elle m'écartait et prenait elle-même les choses en main bien qu'elle ne comprennait pas vraiment ce que disaient les fonctionnaires. J'ai compris qu'on m'avait attribué une position basse dans la hiérarchie et ai décidé de me tenir à l'écart pour éviter díêtre pris avec le rôle j'étais censé jouer.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Et encore d'autres pièges de sable.

Je pense qu'il est normal de jouer des rôles. Nous le faisons tous dans vie de tous les jours mais nous avons plusieurs rôles à jouer. Nous pouvons tous être dominants ou soumis, sérieux ou bouffons, selon les circonstances. Comme nous passons d'un de ces rôles à l'autre et à beaucoup d'autres encore au cours de la journée, nous ne réalisons pas que nous sommes en train de jouer des rôles. Précisément parce que nous ne sommes pas collés à un seul rôle.

Je pense qu'il y a une multitude de persones en chacun de nous et chacune d'elle mérite d'être entendue. Chacune mérite de jouer son "rôle" sur la scène de la vie. On joue des rôles à l'intention de l'auditoire qui nous entoure lequel n'accepte et ne comprend généralement qu'un seul de nos rôles à la fois. Le fait que l'environnement que nous établissons autour de nous soit uniformément rétréci ou pluraliste et polychrome est déterminant pour la survie de notre multitude personnelle.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Notre troisième bivouac fut quelque part au sud d'un endroit appelé Chami. Nous avions parcouru 136 km ce jour là.

Ce voyage à travers le désert dans le microcosme d'un petit groupe isolé m'a donné l'occasion de voir une fois de plus comment les pressions sociales limitent l'expression de la multitude qui se trouve en nous. Je suis sûr qu'Emma, Nicky, Ian et Lee, avaient plus de rôles à leur disposition que ceux qu'ils avaient choisi d'exploiter ou d'accepter pendant ce voyage.

Ceci est vrai pour chacun de nous, partout où nous sommes, les pressions sociales nous forcent à limiter le nombre de rôles que nous choisissons de jouer, avec le résultat malheureux que des parties de notre réalité ne sont jamais exprimées.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Nos amis Allemands avaient eu l'idée géniale de faire des provisions de bière et de vin et nous ont invités à en déguster. Nous avons accepté avec gratitude leur largesse et rassemblé nos ressources pour partager un repas ensemble (le seul en 5 jours).


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Encore plus d'espace vide.

Le merveilleux du vide est qu'il ne présente aucune limitation au libre cours des idées, toutes deviennent admissibles tant qu'on ne les prend pas au sérieux comme étant des Vérités.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Finalement nous avons atteint la côte Atlantique. La traversée du désert était presque terminée, et bientôt des influences extérieures pourraient apporter de la variété dans la piece de théatre stéréotypée dans laquelle le groupe s'était enfermé.


 

alt

 

alt

Nouâmghâr

A l'origine il était question de contourner Nouâmghâr pour éviter de payer les frais du Parc National du Banc d'Argouin. L'intention était de continuer au sud au delà de la latitude de Nouâmghâr avant tourner à l'ouest vers la côte mais nous avons été arrêtés par une chaîne de dunes de direction est-ouest qui nous a forcé de passer par ici.

Les Allemands ont payé sans un mot mais notre Chef Scout s'est énervée et a commencé à engueuler les fonctionnaires Mauritaniens. Heureusement, son mari l'a calmée avant que nous ayons eu des ennuis. Nous avons tous payé et on nous a permis de continuer vers Nouakchott.


 

alt

 

alt

Désert Mauritanien

Voici une dernière photo du groupe au bord de la mer, en route vers Nouakchott où nous sommes arrivés à 4 heures de l'après-midi. J'étais reconnaissant d'avoir été embarqué mais bien heureux d'être seul de nouveau. Je suis descendu à l'auberge de jeunesse de la place et ils sont allés sur un terrain de camping.


 

alt

 

alt

Nouakchott

Il y a un grand marché près du centre et la grande Mosquée Saudite est un beau bâtiment. Malheureusement le Musée National, très réputé, était fermé quand j'y suis allé. J'ai trouvé un cyber-café et j'ai passé tout un après-midi à me rattraper sur ma correspondance électronique. La ville a été créée il y a moins de 40 ans, dons il n'est pas surprenant qu'il n'y ait pas grand chose à voir ici. Depuis sa création, la désertification a atteint les faubourgs et les hordes de nomades ont été obligés, par la sécheresse, de venir s'installer dans les quartiers pauvres de la ville.


 

alt

 

alt

Rosso

Ces marchants de devises noirs Mauritaniens m'ont invité à partager leur repas de poisson et de riz, alors que j'attendais l'ouverture de la frontière pendant l'heure du midi.

Le bureau de frontière Mauritanien a finalement ouvert. Après avoir visé mon passeport, un fonctionnaire en uniforme m'a amené dans une petite pièce où il m'a demandé ce que j'avais pour lui. Me souvenant d'une anecdote que j'avais lu quelque part, j'ai immédiatement saisi sa main pour la secouer en lui disant que tout ce que j'avais à lui donner était une poignée de main bien sincère. Il était tellement ahuri que j'ai eu le temps de sortir rapidement de la pièce et de me diriger vers le bac pour le Sénégal avant qu'il ait pu réagir. J'ai eu de la chance une fois de plus et il n'est pas venu me chercher. Vous pouvez essayer ça un jour, mais ne me blâmez pas si ça ne marche pas, vous pourriez ne pas être aussi chanceux que moi.


 

Google  
Web berclo.net
alt   Récits   alt   Début   alt   Haut   alt   Suite: Sénégal   alt